3.4.08

Metro station Brochant

The metro station I’m normally using, Brochant, in the 17th arrondissement, is being renovated at the moment. I have not been able to find out what it will look like in couple of weeks (months?), but what is clear is that the original decoration from 1912 now is visible. It was until recently hidden by advertising placarding.

You can now again see the original tiles, including the station name in origin, manufactured by Les Faïencerie de Gien, still a renowned faience manufacturer.

The previous “decoration” which now will be renewed dates obviously from around 1961, according to different documents left on the walls. You can actually read some regulations dating from 1951, but also some from 1961. There is also an indication that nine stations are closed (often since WW 2): Six of them are today again in operation: Bel Air, Champ de Mars, Cluny, Rennes, Liège and Varennes.There is publicity for visiting the Orly airport. The first real modern passenger terminal at Orly (Orly Sud) was inaugurated by General de Gaulle in February 1961 and it became soon a Sunday pleasure for Parisians to visit this modern wonder. In the beginning of the 60’s, Orly had more tourist visitors than the Tour Eiffel!
Another curiosity is perhaps to read some advertised phone numbers like ANJou 3118. The letters ANJ corresponded to A=2, N=6, J=5, meaning that we have here a phone number with seven digits: 265 3118. Today our numbers are not any more in letters and consist of 10 digits, but you can still find the letters - together with the figures - on modern phones, as well fixed as mobile ones.

35 comments:

Alex said...

C'est passionnant de voir l'ancien carrelage, les vieilles publicités, les ordonnances et autres décrets...
Merci de nous montrer tout ça !!

isabella said...

What a nice presentation, Peter, including the phone dialpad ;-)

It tickles me pink that, given all the wonders of Paris, the locals would spend their weekends at the Orly terminal ;-)

Shionge said...

I love the 'old' metro coz once they renovate it it just feels so different. Our subway here is not so crafty like those in NY, London or Paris etc.....I kinda miss it!

hpy said...

J'espère arriver avant Olivier!

Paroles: Pierre Delanoë. Musique: Gilbert Bécaud 1963


A l'escalier 6, bloc 21,
J'habite un très chouette appartement
Que mon père, si tout marche bien,
Aura payé en moins de vingt ans.
On a le confort au maximum,
Un ascenseur et un' sall' de bain.
On a la télé, le téléphone
Et la vue sur Paris, au lointain.
Le dimanche, ma mère fait du rangement
Pendant que mon père, à la télé,
Regarde les sports religieusement
Et moi j'en profit' pour m'en aller.

Je m'en vais l' dimanche à Orly.
Sur l'aéroport, on voit s'envoler
Des avions pour tous les pays.
Pour l'après-midi... J'ai de quoi rêver.
Je me sens des fourmis dans les idées
Quand je rentre chez moi la nuit tombée.

A sept heures vingt-cinq, tous les matins,
Nicole et moi, on prend le métro.
Comme on dort encore, on n'se dit rien
Et chacun s'en va vers ses travaux.
Quand le soir je retrouve mon lit,
J'entends les Bœings chanter là-haut.
Je les aime, mes oiseaux de nuit,
Et j'irai les retrouver bientôt.

Oui j'irai dimanche à Orly.
Sur l'aéroport, on voit s'envoler
Des avions pour tous les pays.
Pour toute une vie... Y a de quoi rêver.
Un jour, de là-haut, le bloc vingt et un
Ne sera qu'un tout petit point.

alice said...

C'est très Dubo-Dubon-Dobonnet ici ce matin...Un voyage dans le temps pour le prix d'un ticket de métro, les wagons rouges de Première et les verts de Seconde, les sièges en bois, les carrelages blancs rectangulaires aux angles adoucis, le képi des gendarmes, les petites dames qui trottinent vers le marché en serrant fort leur cabas de paille et leur porte-monnaie, les petits messieurs sérieux portant moustache et imperméable ceinturé sans oublier les lunettes monture Sécurité sociale...On ne serait presque pas étonné d' apercevoir le fantôme du poinçonneur se glisser derrière les affiches jaunies.

claude said...

Ah Peter, les stations de métro de mon enfance ! la faïence blanche, les panneaux d'affichage de pub !
L'employé qui arrosait le quai sans doute pour éviter la poussière, le poinçonneur.
Au sujet du téléphone lorsque nous habitions la banlieu parisienne nous avions un numéro qui commençait par BEL pour Bellépine + les n° bien sûr dont je ne me rappelle plus.
Enfant avec ma soeur, nous comptions les pub "Dubonnet" dans les tunnels.
Ce qui ne fait plaisir, c'est que je vais bienôt prendre le métro !

delphinium said...

J'ai toujours trouvé assez moche ces stations de métro avec des faïences, cela leur donne je trouve (mais on peut bien sûr ne pas partager mon avis) un air de salles de bain. Et aller visiter une aéroport... bof. Enfin, les gens font ce qu'ils veulent et trouvent leurs intérêts dans plein de choses différentes et heureusement. Si on aimait tous les mêmes choses, ce ne serait pas très marrant non?
Tes photos ressortent bien sur le fonds noir, le blog est très coloré. J'apprécie beaucoup...
Plein de bises pour la journée.

Kate said...

Peter, for me this has been one of your most fascinating posts. The commentary adds to the delight of seeing some of Paris history. I imagine that the renovation will be quite spectacular, at least I hope so! It would be very artful if they managed to preserve some of the material that has been exposed.

hpy said...

Serge Gainsbourg n'arrête pas de poinçonner:

J'suis l'poinçonneur des Lilas
Le gars qu'on croise et qu'on n' regarde pas
Y a pas d'soleil sous la terre
Drôle de croisière
Pour tuer l'ennui j'ai dans ma veste
Les extraits du Reader Digest
Et dans c'bouquin y a écrit
Que des gars s'la coulent douce à Miami
Pendant c'temps que je fais l'zouave
Au fond d'la cave
Paraît qu'y a pas d'sot métier
Moi j'fais des trous dans des billets

J'fais des trous, des p'tits trous, encor des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Des trous d'seconde classe
Des trous d'première classe
J'fais des trous, des p'tits trous, encor des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Des petits trous, des petits trous,
Des petits trous, des petits trous

J'suis l'poinçonneur des Lilas
Pour Invalides changer à Opéra
Je vis au cœur d'la planète
J'ai dans la tête
Un carnaval de confettis
J'en amène jusque dans mon lit
Et sous mon ciel de faïence
Je n'vois briller que les correspondances
Parfois je rêve je divague
Je vois des vagues
Et dans la brume au bout du quai
J'vois un bateau qui vient m'chercher

Pour m'sortir de ce trou où je fais des trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Mais l'bateau se taille
Et j'vois qu'je déraille
Et je reste dans mon trou à faire des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous

Des petits trous, des petits trous,
Des petits trous, des petits trous

J'suis l'poinçonneur des Lilas
Arts-et-Métiers direct par Levallois
J'en ai marre j'en ai ma claque
De ce cloaque
Je voudrais jouer la fill'' de l'air
Laisser ma casquette au vestiaire
Un jour viendra j'en suis sûr
Où j'pourrais m'évader dans la nature
J'partirai sur la grand'route
Et coûte que coûte
Et si pour moi il n'est plus temps
Je partirai les pieds devant

J'fais des trous, des p'tits trous, encor des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous

Y a d'quoi d'venir dingue
De quoi prendre un flingue
S'faire un trou, un p'tit trou, un dernier p'tit trou
Un p'tit trou, un p'tit trou, un dernier p'tit trou
Et on m'mettra dans un grand trou
Où j'n'entendrai plus parler d'trou plus jamais d'trou
De petits trous de petits trous de petits trous

hpy said...

Il est où, Olivier?

Marie-Noyale said...

Cela chante par ici!! et pour une fois ce n'est pas Olivier..
Il a du se perdre dans les couloirs du metro ou est-il peut etre le nez collé contre la vitre a Orly regardant avec envie les beaux oiseaux s'envoler vers son Amerique!!!
Que va t'il advenir de ces vieilles affiches ? elles sont sans doute vouer a la disparition s'ils renovent,
mais en tous cas elles sont maintenant imprimees ici.

Nathalie said...

Olivier il vient de passer chez moi, il ne devrait pas tarder.

Génial, cette plongée dans le passé et les anciennes pubs ! Je trouve ça fascinant !

Olivier said...

puisque c'est le concour de l'eurovision ici, j'y vais donc de ma petite chanson

Miss Piaf avec le 'Metro de Paris'

Des escaliers mécaniques,
Portillons automatiques,
Couloirs de correspondance,
Heures de pointe et d'affluence,
Portières en mosaïque,
Labyrinthe fantastique
Et toujours, en courant,
Des gens qui vont et viennent,
Et encore, en courant,
Les mêmes gens qui reviennent
Et le métro qui flânait sous Paris,
Doucement s'élance et puis s'envole,
S'envole sur les toits de Paris.

Des midinettes qui trottinent,
Des ouvriers qui cheminent,
Des dactylos qui se pressent,
Des militaires qui s'empressent,
Des employés qui piétinent,
Des amoureux qui butinent
Et toujours, en courant,
Des gens qui vont et qui viennent,
Et encore, en courant,
Le mêmes gens qui reviennent
Et le métro qui flânait sous Paris,
Doucement s'élance et puis s'envole,
S'envole sur les toits de Paris.

Des escaliers mécaniques,
Portillons automatiques,
Des bruits de pas qui résonnent
Dans les couloirs monotones,
Basilique fantastique
Dans le faubourg électrique,
Le métro de Paris,
Gigantesque ver luisant
Sur les toits de Paris,
A tissé des fils d'argent
Et, doucement,
Il s'étire sur les toits de Paris
Et glisse, glisse, glisse, glisse, glisse...


Je trouve superbe Peter, ton retour dans le passé, comme toi j'aime beaucoup ces vieux numeros de telephones. Merci pour ce moment de nostalgie et de chanson

Noushy Syah said...

I guess for outsider and tourist,Eiffel Tower is a must visit just like Trafalgar Square in London.

p/s Make sure you post the pic of new Metro (after renovation) next time yea.

Sonia said...

Very interesting post, as always, Peter. Great apresentation. Love seeing those photos. You did a good job here!

Matritensis said...

I prefer the old tiles than new metal pieces.
This metro is like new museum, old ghost station in Madrid.
Very nice post Peter

Maxime said...

Tu nous montre là un étonnant exemple d'archéologie urbaine. Je trouve très dommage que ces anciennes affiches soient appelées à disparaitre, car elles perpétuent le souvenir d'une époque qui est déja bien loin.
1961, c'est l'année ;
- où Youri Gagarine a été le premier homme dans l'espace, suivi d'Alan Shepard pour les américains.
- où les américains on débarqué à Cuba dans la baie des cochons, et les craintes de conflit nucléaire qui ont suivi.
- où un quarteron de généraux ont tenté le putch militaire d'Alger.
- où le rideau de fer a commencé à être édifié à Berlin.
- où De Gaule a échappé à l'attentat du Petit Clamart.
Tous ces évènements on durablement marqué la façon dont l'enfant que j'étais alors a découvert le monde...

alice said...

1961 c'est aussi une grande année pour les Bordeaux...;-)

krystyna said...

Hi Peter!
Your old metro station looks wonderful. Hope after renovation its be more than wonderful.

Good luck!

JONAS said...

A quand le rallye des vielles stations de métro ? Porte de Vincennes sur la ligne 1, il y avait encore de vielles affiches il n'y a pas si longtemps. Je ne sais pas si elles y sont toujours. On aime ou on n'aime pas le métro parisien, mais c'est un témoignage intéressant.

Peter said...

alex:
Merci de passer par ici, même s'il fait moins beau qu'en Provence!

isabella:
We were in the 60's and an airport was something more exotic than today.

shionge:
In some decades, your metro will also get some patina from old days.

Peter said...

hpy:
Heureusement pour toi qu'Olivier était en retard aujourd'hui!

alice:
Un peu de nostalgie!

claude:
On trouve encore quelques pubs de Dubonnet dans les tunnels!

Peter said...

delphinium:
Tu n'aimes pas les salles de bain? ...et un métro bien propre sans acariens? Dans les années 60, les aéroports étaient quelque chose de bien exotique, plus aujourd'hui - tu es bien trop jeune pour le savoir!

kate:
I wonder also what they will do! Would however be surprised if they left the old ads and info in a visible way. Let's see!

hpy:
Tu as encore d'avance sur Olivier! A partir de maintenant il doit savoir qu'il faut toujours être bien matinal!

Peter said...

marie-noyale:
J'ai bien peur que tu as raison pour les affiches! Oui, je me demande aussi ce qui trafiquait Olivier ce matin!

nathalie:
Merci de donner des nouvelles d'Olivier. On se faisait des soucis!

olivier:
Alors... enfin! Tu étais attendu!

Peter said...

noushy:
Today, the Eiffel Tower is again number one!
OK, no problem, I will revert when it's all finished!

sonia:
Thanks for these kind words!

matritensis:
The Paris metro is a bit older than the Madrid one!

Peter said...

maxime:
Un grand merci pour ces rappels historiques!

alice:
En effet! Tu as encore une bouteille dans ta cave?

krystyna:
Let's hope, let's see!

Peter said...

jonas:
Merci d'être passé par ici! Il faut que je fasse un tour à la Porte de Vincennes!

Ash said...

Old world charm....amazing!!

I've been given the Excellent Blog award and I'm very happy and honored to pass it on to you!

alice said...

Non, dommage! Mais je n'ai pas de cave...Par contre, j'ai une raison personnelle de mémoriser ce qui concerne cette année précise, je pense que tu peux deviner laquelle...

April said...

That's a really great thing: playing detective and getting information from those old stuff. I hope the station will be renovated but not moderized. There is so much charm about those old metro stations.

Ming the Merciless said...

Peter, only you can make worn out old posters in the subway look so beautiful. :-)

NaNcY said...

i like the top (first) shot in this post very much.

Deslilas said...

Beau travail. J'apprécie l'archéologie métropolitaine.

Après mon retour de la montagne, beau temps et très bonne neige, je suis très occupé par la réception d'un appartement sur Troyes et son aménagement. Tout en conservant notre maison de Radonvilliers.
Je prolonge donc mon sevrage bloggistique.
Cordialement
Daniel

iciclemelts said...

I love these old posters. Wanna go see this .. do you think they're still be like this in july?

Ma Vie Francaise - My French Life said...

Wow how absolutely beautiful! The métro in France, although often smelly and full of people with sharp elbows, has so much more character to it than say the London tube. It's a shame what may have been hidden by advertising placarding, as you say.

Surviving the métro is a whole new kettle of fish though. We have a guide to surviving this 'experience', if anyone needs a hand!
http://myfrenchlife.org/2012/05/01/how-to-survive-the-paris-metro/


Great post.

My French Life - Ma Vie Francaise
myfrenchlife.org